_

Votre police d’assurance habitation peut protéger bien plus que les dommages matériels à vos biens et les réclamations en matière de responsabilité civile. La garantie Frais de subsistance supplémentaires est maintenant incluse dans la plupart des polices d’assurance pour les maisons, les copropriétés et les logements. Elle peut aider à couvrir les frais remboursables lorsque vous devez quitter votre domicile en raison d’un sinistre couvert ou d’une évacuation ordonnée par le gouvernement.

La garantie Frais de subsistance supplémentaires a trois sections : 

  1. Frais de subsistance supplémentaires : cela couvre les dépenses raisonnables comme les repas, les frais d’hébergement et les autres dépenses que vous n’auriez pas à payer si vous viviez dans votre propre domicile.
  2. Juste valeur locative : si une partie de votre maison était en location avant un sinistre et qu’il est dangereux que votre locataire continue de vivre dans son logement pendant les réparations, votre police pourrait couvrir la perte de revenus de location jusqu’à ce que la propriété soit restaurée.
  3. Interdiction d’accès : cela couvre les frais de subsistance supplémentaires lorsque vous êtes forcé de quitter votre domicile en raison d’une urgence qui a eu lieu dans le domicile d’un de vos voisins ou lorsque le gouvernement émet un avis d’évacuation massive (p. ex., lors d’une catastrophe naturelle).

Les couvertures précises varient selon l’assureur, mais le montant d’assurance combiné de ces trois catégories totalise généralement un certain pourcentage du montant d’assurance de l’ensemble de votre police. Pour en savoir davantage, parlez à votre courtier.

Qu’est-ce qui n’est pas couvert par la garantie Frais de subsistance supplémentaires?

Lorsque vous devez quitter votre domicile en cas d’urgence, la garantie Frais de subsistance supplémentaires peut vous aider à maintenir un niveau de vie raisonnable en couvrant les dépenses que vous n’avez habituellement pas à faire. Elle n’a toutefois pas pour but de vous mettre dans une meilleure situation, donc elle ne paiera pas vos dépenses régulières. Par exemple, si vous devez vous reloger et qu’il n’y a pas de cuisine dans votre résidence temporaire, les coûts supplémentaires (ou la différence du prix) pour manger au restaurant seraient couverts. Par contre, si votre maison temporaire contient une cuisine, votre police ne couvrirait pas l’épicerie puisqu’il s’agit d’une dépense normale.

Pour en apprendre davantage sur la garantie Frais de subsistance supplémentaires et savoir comment elle pourrait vous aider lors d’une urgence, communiquez avec votre courtier dès aujourd’hui.