_

Petite question pour tous ceux qui possèdent un chalet : quelle est la différence entre un ours et une moufette?

En matière d’assurance des résidences secondaires, la différence ne se limite pas à leurs différences physiques. En effet, les dommages occasionnés à votre chalet par des ours sont probablement couverts tandis que les dommages par les moufettes ne le sont probablement pas.

Notez ces cinq faits peu connus au sujet de l’assurance des résidences secondaires et communiquez avec votre courtier au sujet de ce qui est (et n’est pas) couvert dans votre police.

  1. Vous êtes responsable de prévenir les sinistres ou les dommages à votre propriété, et si un sinistre peut facilement être évité, il risque de ne pas être assuré. Par exemple, si vous oubliez d’attacher votre bateau et qu’il est emporté par la marée, c’est probablement foutu. Cependant, les dommages causés par les éléments étant hors de votre contrôle (et non ce que vous pouvez prévenir) seront fort probablement couverts par votre police. Dans le scénario de l’ours et de la moufette, l’idée est que vous pourriez éviter qu’une petite bête s’introduise dans votre maison en prenant de simples précautions, mais en empêcher un ours risque d’être plus difficile.
     
  2. Si vous laissez votre chalet sans surveillance pendant une période prolongée, les dommages pourraient ne pas être couverts. Les résidences secondaires doivent être vérifiées régulièrement afin d’assurer leur sécurité et leur protection. En fait, la plupart des compagnies d’assurance prévoient un nombre de jours d’absence maximum avant que la garantie puisse être refusée (par exemple, 60 jours). Donc, si vous n’avez pas vérifié votre chalet au cours des mois d’hiver et que le toit s’effondre en raison du poids de la neige, vous aurez peut-être à payer les dépenses de votre poche. C’est parce que si vous aviez visité votre résidence plus souvent, l’enlèvement de la neige aurait pu empêcher l’effondrement du toit.
     

    Assurez-vous de vérifier et d’entretenir votre résidence même lors de la basse saison. Et n’oubliez pas de confirmer auprès de votre compagnie d’assurance ou de votre courtierFR -opens a pop-up with definition of courtier combien de jours la résidence peut être laissée sans surveillance avant l’expiration de votre garantie. Votre réclamationFR -opens a pop-up with definition of réclamation pourrait être refusée si vous laissez votre résidence inoccupée pendant une trop longue période.

  3. Louer votre chalet pourrait invalider votre police d’assurance si votre assureurFR -opens a pop-up with definition of assureur en interdit la location. Bien que vous n’auriez pas nécessairement à payer une primeFR -opens a pop-up with definition of prime plus élevée ou à souscrire une assurance des entreprises pour la location occasionnelle de votre résidence secondaire, vous devez en informer votre compagnie d’assurance ou votre courtier. Si vous ne les informez pas et que vos locataires causent des dommages, votre police pourrait ne pas les couvrir.
     

    Conseil en prime : Si vous prévoyez louer votre résidence secondaire prochainement, consultez ces conseils en matière de location de chalet afin de maintenir votre chalet en parfaite condition et de vous assurer d’avoir la couverture dont vous avez besoin pour protéger votre résidence secondaire.  

  4. Les dommages d’eau, et non l’incendie ou le vol, sont les réclamations d’assurance les plus fréquentes. Si vous utilisez votre chalet toute l’année, songez à faire installer des alarmes détectant les fluctuations de température et la présence d’eau afin de vous aviser à distance du gel des tuyaux ou des inondations. Si vous fermez votre résidence durant les mois plus froids, n’oubliez pas de couper l’alimentation en eau et de vidanger toutes les installations, et songez à utiliser une alarme reliée ou à demander à une personne de visiter les lieux lorsque vous êtes absent afin d’éviter les dommages d’eau.
  5. Le vieux bateau qui vous importe peu pourrait vous coûter cher. Même si vous pensez qu’il ne vaut pas la peine d’assurer votre bateau contre le vol ou les dommages, une assurance responsabilité est essentielle. Sans elle, si le bateau cause des dommages à quelqu’un ou à quelque chose, vous en serez responsable. Le même principe s’applique aux autres jouets sur votre terrain qui ne sont pas assurés par la police de votre chalet, comme les VTT et les motoneiges. S’ils présentent un danger de blessures ou de dommages, il vaudrait mieux les assurer pour la responsabilité civileFR -opens a pop-up with definition of responsabilité civile.

Vous souhaitez en apprendre davantage au sujet de votre police d’assurance pour votre résidence secondaire ou modifier votre couverture? Communiquez avec votre courtier d’assurance.


Vous pouvez aussi aider d’autres propriétaires de chalet à protéger leur résidence secondaire. Partagez cet article sur Facebook ou Twitter.