_

Les feux de forêt sont des menaces naturelles pour les zones forestières et les prairies de tout le pays. Ils sont néfastes pour notre environnement et peuvent déplacer des milliers de personnes et causer des dommages importants aux résidences. Bien que de nombreux feux de forêt se produisent naturellement (souvent en raison du temps chaud et de la sécheresse jumelés à la foudre), plusieurs sont causés par des personnes et peuvent être facilement évités.

Voici quelques précautions simples que vous pouvez prendre pour réduire le risque de feux de forêt à la maison, sur la route, au chalet et sur les terrains de camping.

  1. Respectez les interdictions d’allumer des feux et les lois locales. Avant d’allumer un feu (qu’il s’agisse de brûler des déchets de jardin ou de préparer un feu de camp), renseignez-vous auprès du service local de protection des incendies pour vous assurer que vous n’êtes pas dans une zone où les feux sont interdits. De nombreuses communautés où se trouvent des zones forestières affichent également des panneaux indiquant les risques d’incendie pour confirmer aux résidents et visiteurs s’il est sécuritaire ou non de faire un feu à un moment donné. Non seulement allumer un feu lors qu’il est interdit de le faire est extrêmement dangereux, mais vous pourriez également recevoir une amende salée de la part des autorités locales.
  2. Couvrez les bougies. Que vous tentiez d’éloigner les moustiques à l’aide de bougies à la citronnelle ou que vous réchauffiez l’ambiance avec des petits lampions, placez les bougies dans des contenants solides, qui ne peuvent pas être facilement renversés et placez-les loin de tous matériaux inflammables. 
  3. Contrôlez votre feu de camp. Si vous souhaitez faire un feu de camp dans un endroit où il est permis de le faire, gardez ces conseils suivants à l’esprit pour éviter qu’il se transforme en feu de forêt :
    • Choisissez un endroit qui est près d’une source d’eau et à l’abri du vent, à au moins trois mètres (10 pieds) de rondins, souches, arbres, branches ou autres débris et à quinze mètres (50 pieds) de bâtiments ou tentes.
    • Installez votre feu de camp sur un sol découvert ou une surface rocheuse et entourez-le de pierres pour mieux le contenir; retirez les débris comme les aiguilles de pin, l’herbe, les feuilles d’arbre ou les brindilles.
    • Gardez-le petit. Les feux de moins d’un mètre de hauteur ou de largeur peuvent plus facilement être contrôlés ou éteints.
    • Avant d’allumer un feu, assurez-vous d’avoir un sceau d’au moins huit litres d’eau et une pelle à portée de main pour pouvoir le contrôler ou l’éteindre en cas d’urgence.
    • Ne laissez jamais un feu de camp sans surveillance (même pour quelques minutes).
    • Avant de quitter les lieux ou lorsque vous avez terminé de profiter de votre feu de camp, versez-y une grande quantité d’eau pour l’éteindre. Ensuite, remuez le tout à l’aide d’un bâton ou d’une pelle et versez encore de l’eau pour vous assurer que tout est bien éteint (lorsque vous avez terminé, les cendres doivent être détrempées et froides au toucher).
  4. Jetez vos mégots de cigarettes dans un liquide. Si vous fumez, assurez-vous de le faire loin d’éléments inflammables (comme les arbres et les feuilles mortes) et disposez de la cendre dans un cendrier ou un autre contenant non inflammable. Lorsque vous avez terminé, assurez-vous que votre mégot de cigarette est complètement éteint. Une bonne solution est de jeter les mégots dans un contenant à moitié rempli d’eau et de les laisser tremper. Ne jetez jamais un mégot de cigarette par la fenêtre de votre véhicule lorsque vous conduisez dans une zone forestière ou herbeuse.
  5. Faites attention à vos tuyaux d’échappement. Certains véhicules motorisés (comme les VTT et les motocross) peuvent dégager beaucoup de chaleur par leur système d’échappement et cette chaleur pourrait être suffisante pour allumer un feu. Lorsque le temps est chaud et sec, évitez de circuler avec ce type de véhicules motorisés dans les herbes hautes et autres végétaux. Restez plutôt sur les routes ou les sentiers de gravier.
  6. Soyez prudent avec les feux d’artifice. Ne déclenchez jamais de feux d’artifice lors d’une interdiction de feu ou près d’éléments inflammables. Assistez plutôt à des spectacles de feux d’artifice organisés par des professionnels (c’est l’option la plus sécuritaire). Lorsque vous êtes dans une situation où vous êtes autorisé à déclencher vos propres feux d’artifice, faites-le dans un espace libre d’au moins quelques centaines de pieds de largeur, comme sur une plage. Lisez attentivement les instructions et gardez de l’eau et des extincteurs à portée de main. Assurez-vous de bien examiner l’endroit où les feux d’artifice atterrissent et de vérifier qu’ils sont bien éteints.
  7. Laissez tomber le feu de résidus de jardin. Si vous aviez prévu brûler l’accumulation grandissante d’herbes, de morceaux de bois et d’autres déchets qui se trouve sur votre terrain, songez plutôt à en faire du compost ou à déposer le tout à la décharge. Si vous devez brûler des résidus de jardin, respectez les lois locales (par exemple, un permis pourrait être requis) et consultez le service local de prévention des incendies pour les pratiques sécuritaires devant être examinées.

Bien que vous puissiez prévenir les feux de forêt de nombreuses façons, ce type d’incendie ne peut pas toujours être évité. Communiquez avec votre courtier pour vous assurer d’avoir la bonne couverture pour votre maison et votre résidence secondaire en cas de feu de forêt.


Vous souhaitez en apprendre davantage au sujet de la protection de votre résidence secondaire? Consultez ces faits méconnus sur l’assurance des résidences secondaires et pensez à ces éléments avant de louer votre chalet.


Partagez ces conseils sur Facebook ou Twitter pour aider vos amis à éviter, eux aussi, les feux de forêt.