_

La « valeur à neuf » et la « valeur au jour du sinistre » sont les deux calculs les plus fréquents que les assureurs utilisent afin de déterminer le montant que le client recevra s’il présente une réclamation d’assurance habitation ou auto. En d’autres termes, vous pourriez vous faire rembourser soit le coût de remplacement du bien perdu ou endommagé ou sa valeur réelle au moment du sinistre, selon ce qui figure sur votre police. Quelle est donc la différence? Comment ces calculs s’appliquent-ils concrètement lorsque vous présentez une réclamation? Regardons cela de plus près.

Valeur à neuf

Si votre police indique qu’elle couvrira la valeur à neuf lorsqu’un bien est perdu ou endommagé, le montant qui vous sera versé sera égal au coût de remplacement du bien par un bien neuf, de même nature et de même qualité. Étant donné que l’assurance est conçue afin de vous remettre dans la même situation qu’avant le sinistre, votre assureur effectuera des recherches afin de déterminer ce qu’il en coûterait pour remplacer le bien par un bien le plus comparable possible — ni plus, ni moins.

Valeur au jour du sinistre

Si votre police couvre la valeur au jour du sinistre lorsqu’un bien est perdu ou endommagé, le montant qui vous sera versé sera égal à la valeur du bien aujourd’hui. Cette méthode tient compte du prix payé à l’origine pour le bien, mais également de la dépréciation (la diminution naturelle de la valeur d’un bien avec le temps, habituellement en raison de son usure) et de la condition physique du bien au moment du sinistre. La plupart des compagnies d’assurance utiliseront des directives normalisées (appelées des « tableaux de dépréciation » dans le monde de l’assurance) afin de déterminer la valeur au jour du sinistre du bien — ou elles communiqueront avec un détaillant ou un évaluateur afin de déterminer le coût d’achat d’un article usagé semblable.

La prime que vous payez lorsque vous avez la valeur au jour du sinistre peut être plus basse, car le remboursement que vous pourriez recevoir en cas de sinistre est généralement beaucoup moins élevé que dans le cas d’une police avec la valeur à neuf.

Comment la valeur à neuf et la valeur au jour du sinistre fonctionnent-elles concrètement?

Souvenez-vous que les exemples suivants ont pour but d’illustrer le fonctionnement général de la valeur au jour du sinistre et de la valeur à neuf. Si vous avez des questions précises sur votre police, veuillez communiquer avec votre courtier d’assurance.

Imaginez ce qui suit : un tuyau dans votre sous-sol éclate et endommage la machine à coudre que vous aviez payée 500 $ il y a 30 ans. Après avoir consulté un technicien de réparation de machines à coudre, votre assureur vous informe que la machine est endommagée sans espoir de réparation. À combien s’élèvera votre remboursement?

Avec la valeur à neuf :
Vous aurez droit à la valeur d’une nouvelle machine à coudre de même nature et qualité que celle qui a été détruite par l’inondation. Dans ce cas, vous pourriez vous procurer une nouvelle machine à coudre d’environ 800 $.

Avec la valeur au jour du sinistre :
Vous aurez droit à la valeur d’une machine à coudre semblable de 30 ans, dans la même condition que celle qui a été détruite par l’inondation. Dans ce cas, vous pourriez recevoir environ 80 $.


Imaginez ce qui suit : Votre VUS de deux ans subit un choc par l’arrière lors de votre retour à la maison après le travail. Après avoir reçu l’évaluation des réparations, votre assureur décide qu’il ne vaut pas la peine de réparer votre véhicule. À combien s’élèvera votre remboursement?

Avec la valeur à neuf :
Bien que la plupart des polices d’assurance auto prévoient uniquement la valeur au jour du sinistre, certains assureurs peuvent vous permettre d’ajouter une garantie spéciale à votre police afin de retirer la dépréciation de l’équation (un peu comme la valeur à neuf pour l’assurance habitation). Si votre garantie prévoit ce mode de remboursement, le règlement de votre assureur pourrait vous aider à remplacer votre VUS par une version plus récente du même modèle (ou d’un modèle comparable) ou vous pourriez recevoir un chèque correspondant au montant que vous avez payé à l’origine.

Avec la valeur au jour du sinistre :
Vous aurez droit au montant déterminé par votre assureur afin de vous procurer un VUS de deux ans de même nature et qualité et dans la même condition que votre propre véhicule immédiatement avant l’accident. Dans ce cas, vous pourriez recevoir environ 48 000 $ pour votre nouveau véhicule (au lieu du 70 000 $ que vous aviez payé à l’origine).


Vous voulez savoir comment votre propre assurance fonctionne ou connaître les franchises qui pourraient s’appliquer dans de telles situations? Communiquez avec votre courtier d’assurance dès aujourd’hui.