_

Vous est-il déjà arrivé de lire votre police d’assurance et d’avoir l’impression qu’elle est rédigée dans une autre langue? La terminologie de l’assurance peut être intimidante, mais nous travaillons à changer cette impression. Nous allons donc faire la lumière sur les « franchises » pour vous.

Qu’est-ce qu’une franchise?

Dans votre police d’assurance, la « franchise » est le montant que vous acceptez de payer de votre poche avant que votre assureur intervienne pour régler le reste d’une réclamation.

Imaginez ceci : Une branche d’arbre tombe sur le toit de votre véhicule et la facture des réparations s’élève à 1 500 $. Si votre franchise est 300 $, vous paierez 300 $ à l’atelier de réparation automobile et votre assureur paiera les 1 200 $ restants. Si votre véhicule est une perte totale ou si les réparations ne valent pas la peine, votre assureur pourrait plutôt vous verser la valeur marchande du véhicule au jour du sinistre — dans ce cas, votre franchise serait déduite du paiement total.

Vous pouvez habituellement sélectionner le montant de votre franchise et ce montant (tout comme les règles et exceptions) sera clairement inscrit dans votre police.

Dois-je payer une franchise chaque fois que je fais une réclamation?

Pas nécessairement :

  • Si votre franchise est 0 $, vous n’aurez pas à payer une portion des réparations autorisées ou du montant du règlement.
  • Certaines polices lèvent l’obligation de payer la franchise lorsque certaines circonstances s’appliquent. Lorsque le montant de votre réclamation atteint un certain montant, par exemple, il se peut que vous n’ayez pas à payer votre franchise.
    • Imaginez ceci : Après un incendie, vous faites une réclamation d’assurance habitation pour des réparations totalisant 50 000 $. Votre franchise en assurance habitation est 1 000 $, mais votre police stipule que la franchise ne s’applique pas si une réclamation unique s’élève à plus de 25 000 $. Dans ce cas, comme le montant de la réclamation est supérieur à 25 000 $, vous n’avez pas à payer votre franchise.
  • Certaines polices ont des montants de franchise différents pour les divers types de couverture, ce qui signifie que vous pourriez devoir payer ou non la franchise selon la couverture que vous utilisez pour une réclamation en particulier. Si votre assureur détermine que votre réclamation sera couverte par plus d’une section de votre police, un calcul sera effectué afin d’établir la portion de votre franchise que vous devrez payer.
    • Imaginez ceci : Votre assurance auto stipule que votre franchise est de 0 $ lorsque vous subissez un accident sans être responsable et 500 $ lorsque vous êtes responsable. Vous avez un accrochage en vous rendant au travail et votre assureur détermine que l’autre conducteur est responsable de l’accident, il décide donc de payer la totalité des dommages à votre véhicule (jusqu’au montant maximal de votre police, évidemment) — vous déboursez donc 0 $. Dans la même situation, si votre assureur détermine que vous et l’autre conducteur êtes également responsables de l’accident, vous pourriez devoir payer 50 % de votre franchise — dans ce cas, vous paieriez 250 $. Or, si votre assureur détermine que vous êtes entièrement responsable de l’accident, vous devrez payer la franchise totale de 500 $.

Pourquoi les franchises existent-elles?

Maintenant, vous vous demandez probablement pourquoi les compagnies d’assurance incluent des franchises dans leurs polices — et c’est une bonne question. Bref, les franchises existent pour maintenir l’assurance aussi abordable que possible.  

Voici quelques-unes des façons dont les franchises vous permettent d’économiser à long terme :

  1. Éviter les réclamations frauduleuses et les comportements imprudents. Si les polices d’assurance ne comportaient pas de franchise, certaines personnes seraient tentées d’endommager leurs propres biens ou d’agir de façon imprudente (deux comportements connus comme « risques moraux » dans le monde de l’assurance) simplement parce qu’ils savent que leur assureur les protège. Cette tentation s’estompe lorsqu’ils savent qu’ils doivent assumer une partie de la facture de leur poche. Au fil du temps, les paiements pour de fausses réclamations peuvent entraîner une augmentation des primes pour tous ceux qui détiennent une police d’assurance, l’instauration des franchises est l’un des moyens de les prévenir.
  2. Éviter les réclamations mineures. Si une compagnie d’assurance devait traiter une réclamation de 50 $ pour chacune des égratignures que les assurés trouvent sur leur véhicule, elle devrait employer un bien plus grand nombre de gens — ce qui entraînerait une hausse du prix de l’assurance, puisque le coût de traitement de ces petites réclamations dépasserait largement le montant des réparations. Les franchises gardent les réclamations mineures à l’écart.
  3. Laisser votre argent dans vos poches. Lorsque vous choisissez une franchise, vous acceptez de payer vous-même les petites réclamations ou de payer une partie des coûts associés aux réparations pour les plus grosses réclamations. Lorsque votre assureur n’a pas besoin d’investir dans le traitement de petites réclamations ni de payer le montant total, il peut partager ses économies avec vous au moyen de primes plus basses.

Comment savoir si j’ai choisi la bonne franchise?

La meilleure façon de déterminer si votre franchise vous convient est de vous poser cette question simple : Seriez-vous à l’aise de payer le montant de la franchise de votre poche si vous deviez faire une réclamation aujourd’hui? Si vous choisissez une franchise moins élevée, vous aurez une moins grande part à payer sur la facture si vous faites une réclamation — mais le prix de votre police d’assurance pourrait être un peu plus élevé. D’un autre côté, si vous choisissez une franchise plus élevée, le prix de votre assurance sera probablement plus bas — vous aurez une plus grande part à payer sur la facture si vous faites une réclamation.

Note : Les règles et règlements peuvent varier d’une province à l’autre et les réclamations sont traitées selon l’endroit où est survenu l’accident — pas nécessairement selon les règles de la province où vous habitez. Ceci signifie que le montant que vous devrez débourser pour votre franchise pourrait être différent si vous êtes impliqué(e) dans un accident à l’extérieur de votre province de résidence.

Pour toute question ou si vous souhaitez modifier vos franchises, veuillez communiquer avec votre courtier dès aujourd’hui.