_

Imaginez ceci : vous attendez pour sortir du stationnement de la station-service, mais la circulation est constante. Finalement, quelqu’un ralentit et vous fait signe de passer, vous regardez des deux côtés et passez devant cette personne en la saluant rapidement pour la remercier. Et puis, BOUM! Ce bon samaritain vous a laissé le temps accélérer, puis il a percuté votre voiture. Lorsque vous sortez de votre voiture pour lui demander ce qui s’est passé, il dit qu’il ne s’attendait pas à ce que vous fonciez sur sa voiture... mais il ajoute qu’il n’y a pas de souci, que ce n’est rien — il a déjà vécu une situation semblable et il sait exactement ce qu’il faut faire.

Il s’agit simplement d’un des nombreux « accidents » organisés par des fraudeurs (qui semblent innocents) qui espèrent faire un peu d’argent rapide. Ils n’ont aucun scrupule à entraîner des gens honnêtes comme vous dans leurs magouilles bien orchestrées. Des coûts de réparation exagérés, des factures de frais médicaux falsifiées et des frais juridiques inventés découlent souvent de ces accidents arrangés — le tout entraîne de lourdes réclamations, d’importants paiements qui remplissent les poches des fraudeurs ou alimentent leur réseau de crime organisé.

La plupart du temps, les conducteurs tentent simplement d’être gentils en vous faisant signe de passer, alors donnez-leur le bénéfice du doute — mais fiez-vous à votre instinct et apprenez à reconnaître certains signes. Prenez note des signes révélateurs d’un accident arrangé, des étapes que vous pouvez suivre pour éviter de tomber dans ce type de piège et des façons de vous protéger si vous réalisez trop tard que vous êtes dans une telle situation.

Signes que votre accident n’en était pas un

Il n’est pas toujours facile d’identifier un accident arrangé, mais ces quelques astuces devraient vous aider à déterminer si l’incident a été provoqué volontairement :

  • Comme dans l’exemple ci-dessus, un autre conducteur immobilise son véhicule pour vous laisser passer, mais il percute votre véhicule dès que vous avancez.
  • Un autre conducteur vous coupe et freine immédiatement sans raison apparente, vous percutez alors l’arrière de sa voiture.
  • L’autre conducteur est impatient de quitter les lieux de l’accident et vous demande de le rencontrer au poste de police pour rapporter l’accident avant que vous n’ayez eu la chance d’évaluer la situation ou de noter des renseignements comme la marque et le modèle de son véhicule et le numéro de plaque d’immatriculation.
  • Une remorqueuse arrive immédiatement sur les lieux et le conducteur recommande un atelier de réparation en particulier sans vous demander où vous souhaitez que votre véhicule soit transporté.
  • Le conducteur de la remorqueuse commence à vous poser des questions au sujet de l’accident et vous conseille de visiter un certain centre médical ou de consulter un avocat (soyez prudent lorsque vous parlez de toute autre chose que de l’état de votre véhicule et portez une grande attention aux recommandations). 
  • L’autre conducteur ou le conducteur de la remorqueuse vous demande de signer un type de document (ne signez jamais quoi que ce soit sur les lieux de l’accident).

Évitez d’être une proie facile

Les conducteurs distraits sont les meilleurs amis des fraudeurs. Les criminels cherchent souvent une proie qui est visiblement distraite, un professionnel n’a besoin que de quelques minutes pour évaluer vos habitudes. Voici ce qu’ils recherchent :

  • Une personne qui regarde vers le bas pour consulter son téléphone ou pour envoyer un message texte.
  • Un conducteur qui est au téléphone ou qui est en pleine conversation « mains libres » animée.
  • Des conducteurs affamés ou assoiffés qui ne peuvent résister à la tentation et qui mangent ou boivent en conduisant.
  • Des conducteurs qui regardent dans le miroir du pare-soleil (pour examiner leurs dents, ajuster leur coiffure, etc.)

Souvenez-vous, les fraudeurs gardent les yeux sur leur objectif, alors gardez les yeux sur la route!

Que faire lorsque vous croyez avoir été victime d’un accident arrangé

Ces situations sont toujours différentes. Identifier un ou plusieurs des signes ci-dessus ne signifie pas nécessairement que votre accident était arrangé. En cas de doute, pensez à suivre les étapes suivantes :

  1. Appelez le 911 et assurez-vous de dire à l’opérateur que vous avez été impliqué dans un accident arrangé. Un policier se présentera sur les lieux de l’accident pour enquêter.
  2. Notez le nombre de passagers dans l’autre véhicule. Ceci évitera que l’autre conducteur effectue des réclamations frauduleuses de soins médicaux pour des gens qui n’étaient même pas dans le véhicule.
  3. S’il y a des témoins qui n’ont pas été impliqués dans l’accident, demandez-leur poliment de rester sur les lieux jusqu’à ce que les policiers arrivent ou prenez leurs coordonnées en note s’ils doivent partir.
  4. Prenez des photos des dommages aux deux véhicules pendant que vous êtes toujours sur les lieux.
  5. Notez la marque et le modèle de l’autre véhicule ainsi que le numéro de la plaque d’immatriculation. L’autre conducteur doit également vous fournir son numéro de permis de conduire, une preuve d’assurance ainsi que le nom du propriétaire du véhicule (comme indiqué sur les documents d’immatriculation). En cas de refus, avisez les policiers.
  6. Rapportez l’accident à votre courtier le plus rapidement possible. Donnez-lui tous les renseignements que vous avez recueillis et déclarez tout détail inhabituel au sujet de l’accident.
  7. Lorsqu’un expert en sinistres communiquera avec vous, confirmez qu’il détient les mêmes détails que ceux que vous avez fournis à votre courtier et assurez-vous qu’il comprenne les raisons qui vous poussent à croire que l’accident a été arrangé.

Prenez la bonne décision

Non seulement les réclamations en assurance auto coûtent très cher aux compagnies d’assurance, avec le temps, une augmentation des paiements pour de fausses réclamations peut entraîner une augmentation des primes pour tous ceux qui détiennent une police d’assurance auto. De plus, si vous êtes tenu responsable de l’accident, vous pourriez faire face à des accusations et vos primes d’assurance pourraient augmenter.

Il n’est pas toujours possible de prédire ou de prévoir un accident arrangé, mais si vous pensez que quelqu’un planifie une réclamation d’assurance frauduleuse, ou qu’une telle réclamation a déjà eu lieu, veuillez prendre le temps de signaler ce crime.