_

Partout au Canada, la loi exige une assurance auto, que votre véhicule soit loué, financé ou acheté comptant. Louer un véhicule ou en financer l’achat (plutôt que de l’acheter comptant) n’a vraisemblablement aucune incidence sur votre prime, mais le type de couvertures dont vous aurez besoin pourrait être différent pour chacune des situations.

Il existe six types de couverture d’assurance auto de base au Canada :

  1. Responsabilité civile. Cette couverture est conçue pour vous protéger si vous êtes légalement responsable des blessures d’une personne ou des dommages à ses biens lors d’un accident d’auto.  
  2. Indemnité d’accidents. Cette couverture vous aide dans le processus de recouvrement si vous êtes blessé dans un accident et pourrait également couvrir des éléments tels que les indemnités de revenu et les frais médicaux.
  3. Non-assurance des tiers. Cette couverture vous protège si vous êtes impliqué dans un accident causé par un conducteur qui n’a pas d’assurance responsabilité civile (ou si son assurance est insuffisante).
  4. Collision. Cette couverture sert à couvrir les coûts associés à la réparation ou au remplacement de votre véhicule si vous êtes impliqué dans une collision. Vous pourriez être en mesure de choisir des franchises différentes pour les collisions dont vous êtes responsable et pour celles dont vous ne l’êtes pas.
  5. Accidents sans collision ni versement. Cette couverture couvre les dommages à votre véhicule qui ne sont pas causés par une collision. Plusieurs risques peuvent être inclus, notamment le vandalisme, la chute d’objets, le feu, le vol, la foudre, les tremblements de terre, etc.
  6. Garanties supplémentaires optionnelles. Consultez votre courtier au sujet des autres garanties optionnelles comme les frais associés à un véhicule de location, l’assistance routière et plus.

À travers le pays, la responsabilité civile, les indemnités d’accident et les garanties non-assurance des tiers sont obligatoires pour tous les conducteurs (à l’exception de Terre-Neuve, où la couverture pour les indemnités d’accident est optionnelle). Cependant, si vous louez votre véhicule ou en financez l’achat, la compagnie prêteuse pourrait exiger que vous souscriviez des garanties supplémentaires qui sont optionnelles lorsque votre véhicule vous appartient.

Généralement, les couvertures suivantes sont nécessaires si votre véhicule est en location, si vous en financez l’achat ou l’achetez comptant :

Location
  • Indemnités d’accident
  • Responsabilité civile
  • Collision
  • Accidents sans collision ni versement
  • Non-assurance des tiers
Achat comptant
  • Indemnités d’accident
  • Responsabilité civile
  • Non-assurance des tiers
Financement
  • Indemnités d’accident
  • Responsabilité civile
  • Collision
  • Accidents sans collision ni versement
  • Non-assurance des tiers

La couverture offerte sous chacune de ces catégories est assujettie aux montants d’assurances déterminés dans votre police et les montants maximaux par couverture obligatoire varient à travers le pays. Vous pourriez souhaiter augmenter vos montants d’assurance pour obtenir une plus grande protection.

Bien que la location ou le financement de votre véhicule n’influence pas la prime de votre assurance, il est important d’informer votre courtier de l’option que vous avez choisie. Cette dernière pourrait avoir une incidence sur le traitement du règlement des réclamations (par exemple, si vous financez l’achat de votre véhicule, la compagnie prêteuse recevra probablement une partie de l’indemnité).

Si vous magasinez un nouveau véhicule ou si vous n’avez simplement pas examiné votre police d’assurance depuis un certain temps, communiquez avec votre courtier dès aujourd’hui.


Vous connaissez quelqu’un qui songe à louer ou acheter un véhicule? Partagez ce billet sur Facebook ou Twitter.