_

Que ce soit pour vous installer avec votre portable dans un petit bureau extérieur, débarrasser votre garage ou entreposer vos outils de jardinage dans un endroit sûr, un cabanon pourrait être utile.

Vous ne savez pas ce que vous devez faire avant de préparer le terrain pour votre nouvel espace de rangement ou atelier? Voici six conseils à prendre en compte lorsque vous vous préparez à installer ou à construire un cabanon.

  1. Soyez au courant des codes du bâtiment en vigueur. Certaines municipalités (et même lotissements ou complexes de maisons en rangées) ont des règlements ou exigent un permis pour la construction de nouvelles structures permanentes. Assurez-vous de communiquer avec le gouvernement local avant de commencer votre projet afin d’éviter de mauvaises surprises.
  2. Décidez du style. Le style de cabanon que vous choisirez dépend grandement de son utilisation et du temps que vous y passerez. Si vous en faites un atelier (p. ex., pour la peinture ou la menuiserie), choisissez un cabanon avec des fenêtres que vous pourrez ouvrir lorsque vous y serez — et n’oubliez pas d’avoir un plafond élevé pour que vous n’ayez pas à vous pencher. Par contre, les fenêtres et un plafond élevé ne sont pas si importants si votre cabanon est transformé en espace de rangement. Faites vos recherches et choisissez un style qui répond à vos besoins et qui s’agence avec votre propriété.
  3. Choisissez la bonne taille. Pensez à ce que vous voulez entreposer dans le cabanon ainsi qu’à combien d’espace libre il vous faut lorsque vous décidez de sa taille. Disposez les plus gros articles (comme votre tondeuse, bicyclette et établi) ou tracez leur forme à l’endroit où le cabanon sera construit, puis mesurez le périmètre. Laissez un peu d’espace de manœuvre pour éviter que tout vous tombe sur la tête chaque fois que vous ouvrez la porte. C’est une bonne façon de savoir si vous aurez suffisamment d’espace pour tout ce que vous voulez y installer ou s’il est préférable de revoir vos plans. N’oubliez pas qu’il est recommandé de garder un espace entre votre cabanon et les autres objets permanents, comme les arbres et la clôture.
  4. Optez pour un projet prêt à installer, faites-le vous-même ou faites appel à des professionnels. Votre préférence, vos compétences et votre budget détermineront comment vous installerez le cabanon sur votre propriété. Vous pouvez le construire à partir de rien (généralement l’option la moins coûteuse si vous avez le temps et les compétences pour le faire vous-même), en acheter un préfabriqué à votre quincaillerie (un peu plus dispendieux, mais moins qu’un cabanon sur mesure) ou embaucher un constructeur professionnel ou un paysagiste (probablement l’option la plus coûteuse, mais vous pourrez personnaliser le cabanon selon vos besoins et vous n’aurez pas à lever le petit doigt).
  5. Verrouillez-le. Il est fort probable que si vous construisez un cabanon c’est pour y entreposer des biens. Or, les cabanons sont des cibles courantes pour les voleurs. Qu’il abrite votre tondeuse, les bicyclettes de vos enfants ou vos outils de jardinage, installez un verrou étanche de qualité pour sécuriser votre cabanon en tout temps. Songez également à installer un éclairage à détecteur de mouvement à l’extérieur du cabanon (ainsi qu’une clochette sur la porte) pour dissuader tout voleur.
  6. Protégez-le. Lorsque vous installez un cabanon, il est important de l’assurer en cas d’incendie, d’inondation ou autre. La majorité des assurances habitation de base comprennent une garantie pour les « dépendances », comme les cabanons et les garages détachés, qui sont calculés en tant que pourcentage du montant d’assurance total prévu par votre police. Par exemple, si votre montant d’assurance total pour le bâtiment est de 300 000 $ et que le pourcentage du montant d’assurance de vos dépendances est 10 %, le montant d’assurance total pour toutes vos structures détachées sera de 30 000 $.

Vous êtes prêt(e) à construire? Communiquez avec votre courtier d'assurance pour qu’il puisse s’assurer que vous avez la bonne garantie pour votre cabanon.