Le 1er avril 2019, le gouvernement fédéral a commencé à appliquer une taxe sur les émissions carboniques dans les provinces qui ne possédaient pas leur propre plan à cet effet (soit l’Ontario, la Saskatchewan, le Manitoba et le Nouveau-Brunswick). L’objectif de cette taxe est d’encourager les clients à modifier leurs habitudes et à réduire leur utilisation de sources d’énergie et de combustibles émettant du CO2, dans le but de diminuer la quantité de gaz à effet de serre libérés dans notre atmosphère. Comment fonctionne-t-elle? Et comment pouvez-vous réduire votre empreinte carbonique tout en gardant plus d’argent dans vos poches? Penchons-nous sur le fonctionnement de la taxe sur les émissions carboniques et sur les façons d’économiser.

Comment la taxe sur les émissions carboniques fonctionne-t-elle?

En d’autres termes, la taxe sur les émissions carboniques fixe un prix pour chaque tonne d’émissions provenant de sources de combustibles fossiles comme le charbon, le gaz naturel et le pétrole. Pour le moment, la taxe fédérale sur les émissions carboniques n’est pas facturée directement aux clients sous forme de facture autonome (comme les impôts fonciers, par exemple), mais elle aura une incidence directe sur les gros émetteurs industriels et les entreprises de production et de distribution de combustible. Par conséquent, vous commencerez à observer quelques changements à titre de consommateur, comme une augmentation du prix de l’essence à la station-service et de votre facture d’électricité.

À combien s’élèvera la taxe sur les émissions carbonique du ménage moyen?

En 2019, la taxe fédérale sur les émissions carboniques est de 20 $ par tonne, ou d’environ 4,4 sous par litre d’essence. Pour le ménage moyen, cela représente environ 200 $ à 400 $ par année, selon votre emplacement et vos habitudes. La bonne nouvelle est que la taxe sur les émissions carbonique pourrait ne pas être aussi dispendieuse que vous le pensez, étant donné que le gouvernement fédéral vise à remettre le revenu aux ménages par l’entremise de rabais.

Comment pouvez-vous réduire votre empreinte carbonique et payer moins de taxe sur les émissions carboniques?

Étant donné que l’objectif principal d’une taxe sur les émissions carboniques est d’encourager les gens à réduire leur émission de CO2, vous pouvez réduire le montant de cette taxe en agissant ainsi. Voici quelques façons de réduire les émissions de dioxyde de carbone de votre ménage :

  1. Modifiez vos habitudes de conduite. Au lieu de conduire tous les jours, songez à faire du covoiturage, à prendre les transports en commun ou à faire du vélo — une seule fois par semaine fera une différence. Vous pouvez également apprendre comment conduire pour réduire votre consommation de carburant lorsque vous prenez le volant.
  2. Si vous pensez vous procurer un nouveau véhicule, songez aux modèles hybrides ou électriques, deux façons de réduire votre empreinte carbone. Apprenez les avantages et les inconvénients des véhicules hybrides et électriques avant d’effectuer des essais routiers.
  3. Entre enfiler plusieurs couches de vêtements et installer un thermostat intelligent à la maison, il existe plusieurs façons d’économiser de l’énergie et de réduire votre facture de chauffage en hiver.
  4. Limitez l’utilisation de votre climatiseur en été et songez aux sept conseils pour vaincre la chaleur sans climatiseur.  
  5. Utilisez de l’eau froide pour votre lessive et suspendez vos vêtements pour les faire sécher au lieu d’utiliser la sécheuse. Vous pouvez également lire ces cinq conseils de nettoyage écologique.

Faire des rénovations écoénergétiques peut vous aider à économiser sur la taxe sur les émissions carboniques et certaines modifications peuvent aussi vous permettre d’économiser en matière d’assurance habitation. Si vous décidez de rénover votre maison afin de la rendre plus écoénergétique, assurez-vous d’en informer votre courtier d’assurance pour qu’il puisse se renseigner sur les rabais qui peuvent s’appliquer.


Vous voulez aider vos amis à comprendre la taxe sur les émissions carboniques et les façons d’économiser? Partagez cet article sur Facebook ou Twitter.