_

Les polices d’assurance peuvent être résiliées pour plusieurs raisons, soit par le client ou la compagnie d’assurance, selon les circonstances. Si vous voulez savoir comment éviter la résiliation de votre police, jetez un coup d’œil aux trois principales raisons de résiliation par un assureur.

  1. Vous n’avez pas payé votre prime. C’est simple : tout comme vous ne pouvez pas vous attendre à ce qu’Hydro-Québec laisse vos lumières allumées lorsque vous ne payez plus vos factures, vous ne pouvez pas vous attendre à ce que votre assureur continue de vous protéger lorsque vous ne payez plus votre prime. Le non-paiement d’une prime est de loin la raison la plus fréquente de la résiliation de polices par une compagnie d’assurance.
  2. Vous n’êtes plus admissible à la protection en vertu de la police existante. Votre police pourrait être résiliée s’il y a eu des changements à votre situation et qu’elle ne vous offre plus la protection dont vous avez besoin — ou que vous ne répondez plus aux critères d’admissibilité de votre assureur. Ce type de résiliation peut être hors de votre contrôle ou non.

    Par exemple, si vous collectionnez les contraventions (une situation sur laquelle vous avez le contrôle), il se peut que vous ne soyez plus admissible à l’assurance auto de base et que votre police soit résiliée. Votre courtier d’assurance vous aidera alors à trouver un nouvel assureur pour conducteurs à risque élevé, comme Perth, Compagnie d’Assurance.

    Cependant, si votre assureur ne peut couvrir que les maisons valant un maximum de deux millions de dollars, mais que votre maison en vaut 2,5 après l’inflation (ce qui est hors de votre contrôle), votre assureur ne pourra plus vous offrir la protection qu’il vous faut et devra résilier votre police.
  3. Vous n’avez pas informé votre compagnie d’assurance d’un changement important du risque. Dans le monde de l’assurance, « changement important du risque » signifie tout changement qui a une incidence sur votre admissibilité à la couverture ou sur le type de couverture dont vous avez besoin. En d’autres termes, il s’agit de changements à la nature du risque que votre assureur est prêt à prendre en vous protégeant. Le changement peut aller d’un nouveau système de chauffage à l’inscription à un programme de partage du véhicule. Si vous n’informez pas votre assureur d’un changement important du risque, il pourrait résilier votre police.

Que se passe-t-il après la résiliation de votre police?

Tout d’abord, vous pourriez vous trouver temporairement sans assurance suivant la résiliation de votre police, ce qui aura une incidence sur votre hypothèque (l’assurance est généralement une condition du financement) et ne sera pas pratique si vous devez prendre le volant — n’oubliez pas qu’il est illégal de conduire sans assurance. Une résiliation peut également être problématique lors de la recherche d’un nouvel assureur; vous aurez possiblement à vous tourner vers une assurance pour risques élevés, qui est plus coûteuse que l’assurance de base.

Pour éviter la résiliation de votre police et maintenir votre protection, soyez honnête lorsque vous remplissez la proposition ainsi qu’au renouvellement, payez toujours votre prime à temps (certains assureurs permettent le paiement en ligne ou préautorisé pour cette même raison) et informez votre courtier de tout changement à votre situation, dès que possible. Si vous avez des questions ou devez apporter un changement à votre couverture, communiquez avec votre courtier d'assurance dès aujourd'hui