_

Vous planifiez une escapade routière ou vous vous rendez simplement au travail? Voici quelques conseils pour vous aider à éviter les trois types de collisions les plus fréquentes qui peuvent entraîner des réclamations d’assurance auto.

Choc par l’arrière 

Les chocs par l’arrière sont la cause principale de réclamations d’assurance auto, totalisant environ le quart de toutes les réclamations auto d’Economical à travers le pays. Heureusement, voici quelques trucs qui pourraient vous aider à éviter les collisions contre l’arrière d’un autre véhicule :

  1. Maintenez une plus grande distance entre votre véhicule et celui qui est devant vous. Ceci est encore plus important lorsque la chaussée est mouillée ou enneigée puisqu’il pourrait vous prendre plus de temps pour freiner que vous ne l’aviez estimé.
  2. Essayez de ne pas donner de coup de frein. Si le conducteur derrière vous vous suit de trop près ou ne porte pas attention lorsque vous freinez brusquement, il pourrait emboutir l’arrière de votre véhicule.
  3. Évitez les distractions. Si vos yeux ne sont plus sur la route (pour vérifier si vos dents sont propres dans le rétroviseur, par exemple) et que le conducteur devant vous doit freiner brusquement, il ne faudra qu’une demi-seconde pour emboutir son véhicule.

Si vous freinez brusquement et que le conducteur derrière vous vous suit de trop près ou ne porte pas attention, il pourrait emboutir votre véhicule.


Collision avec un véhicule stationné

Le deuxième type de réclamation d’assurance auto le plus fréquent se produit lorsqu’un véhicule stationné est percuté par un autre conducteur (notamment un délit de fuite, où un conducteur qui a frappé un véhicule stationné s’est sauvé sans laisser ses coordonnées). Bien qu’il y ait peu de mesures à prendre pour protéger votre véhicule contre les autres conducteurs, vous pouvez tout de même réduire le risque de vous retrouver dans cette situation :

  1. Marchez. Plutôt que de vous stationner dans l’endroit le plus achalandé du stationnement, choisissez une section plus loin de la circulation, des stations réservées aux paniers d’achats et des autres obstacles. Vous réduirez ainsi le risque que votre voiture se fasse cabosser, et vous ferez de l’exercice par le fait même.
  2. Respectez les lignes de stationnement. Lorsque vous entrez dans une case de stationnement, essayez de vous stationner au centre plutôt que près des lignes. Si vous êtes stationné plus près du côté, il est plus probable qu’un autre conducteur ou une porte qui s’ouvre percute votre voiture.
  3. Donnez-leur de l’espace. Si vous entrez dans un espace près d’un autre véhicule, évitez de trop vous en approcher. Pensez à l’espace dont l’autre conducteur aura besoin pour entrer dans sa voiture, idéalement sans cogner sa porte sur la vôtre.

Choisissez un espace de stationnement plus loin de la circulation, des stations réservées aux paniers d’achats et des autres obstacles. Vous réduirez ainsi les risques que votre voiture se fasse cabosser.


Collision impliquant un seul véhicule

Les collisions impliquant un seul véhicule sont le troisième type d’accident le plus fréquent qui entraîne une réclamation d’assurance auto. Ceci comprend les collisions avec des débris ou des animaux sur la route, un véhicule qui a fait des tonneaux ou la conduite accidentelle hors route. Voici trois façons d’éviter de se retrouver dans une collision impliquant un seul véhicule :

  1. Conduisez en fonction des conditions météorologiques. Même si vous êtes seul sur la route lors d’une journée pluvieuse ou neigeuse, n’oubliez pas de conduire selon les conditions météorologiques pour garder le contrôle de votre véhicule et éviter une collision. Apprenez comment éviter l’aquaplanage lors des journées pluvieuses et comment vous préparer à la conduite en hiver avant que la saison frappe.
  2. Gardez les yeux sur la route. Une route vide n’est pas une invitation à regarder brièvement votre téléphone. Lorsque vous êtes au volant, vos yeux devraient être sur la route devant vous. La plupart des véhicules modernes sont dotés de technologie mains libres ou de boutons de commande sur le volant pour vous permettre de garder les yeux sur la route, même si vous devez faire un appel d’urgence ou changer la station de radio.
  3. Surveillez votre vitesse. La vitesse est un facteur dans de nombreuses collisions impliquant un seul véhicule. Maintenez toujours une vitesse appropriée pour les conditions routières actuelles.

Une route déserte n’est pas une invitation à regarder brièvement votre téléphone. Lorsque vous êtes au volant, vos yeux devraient être sur la route devant vous.


Bien que vous puissiez prendre plusieurs mesures pour éviter une collision, il n’est pas toujours possible de prédire ou de prévenir un accident. C’est pour cette raison que vous avez une assurance auto. Votre courtier peut vous aider à choisir la garantie dont vous avez besoin pour vous protéger en cas de collision, et il sera là pour vous si vous devez faire une réclamation. Si vous n’avez pas encore de courtier, vous pouvez en trouver un ici.


Vous voulez aider vos amis à éviter les réclamations d’assurance auto les plus fréquentes? Partagez ces conseils sur Facebook ou Twitter.